1e Signe d’Ibrahim: Bénédiction

Ibrahim! Il est aussi connu sous le nom d’Abraham et Abram (PSL). Les trois religions monothéistes, le judaïsme, le christianisme et l’islam, le considèrent comme un modèle à suivre. Aujourd’hui, les arabes et les juifs retracent leurs ancêtres physiques à partir de lui et à travers ses fils, Ismaël et Isaac. Ibrahim a également une position importante dans la lignée des prophètes car ses Signes sont des fondements pour tous les autres prophètes. Donc qu’avait-il, que faisait-il ou même que savait-il qui lui permettait de jouer un tel rôle même parmi les prophètes. La réponse à cette question est si importante que nous allons nous pencher sur le Signe d’Ibrahim (PSL) que l’on trouve dans plusieurs passages. Cliquez ici pour lire le premier signe dans le Coran et la Torah.

Nous voyons dans l’ayat provenant du coran que des « tribus » de peuple devaient être issues d’Ibrahim (PSL). Ces peuples devaient hériter d’un « immense royaume ». Afin d’avoir des « tribus » de peuple, un homme doit avoir au moins un fils et il doit avoir aussi un lieu de vie avant que ces peuples puissent avoir un « immense royaume »

Promesse faite à Ibrahim (PSL)

Le passage que l’on trouve dans la Torah (Genèse 12 :1-7) montre comment Allah allait mettre en place cette double réalisation à savoir « des tribus » d’une part, et « un immense royaume » d’autre part, issus tous deux d’Ibrahim (PSL). Allah lui fait une promesse qui est au fondement des plans divins pour le futur. Voyons ceci en revue de façon détaillée. Nous voyons ce qu’Allah dit à Ibrahim :

La grandeur d’Ibrahim

«Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai, je rendrai ton nom grand et tu seras une source de bénédiction. 3 Je bénirai ceux qui te béniront et je maudirai ceux qui te maudiront, et *toutes les familles de la terre seront bénies en toi.» Genèse 12:2-3

Il y a beaucoup de personnes en occident où j’habite maintenant qui se demandent si il y a un Dieu et comment nous pouvons savoir s’il s’est réellement révélé dans la Torah. Une promesse que nous pouvons vérifier en partie nous est faite. La fin de cette révélation indique qu’ Allah a promis directement à Ibrahim (PSL) que « je rendrai ton nom grand ». Nous nous trouvons actuellement au 21ème siècle et le nom d’ Ibrahim/Abraham/Abram est un des noms les plus reconnus globalement dans l’histoire. La promesse s’est réalisée aussi bien de façon littérale qu’historique. La copie la plus ancienne de la torah qui existe aujourd’hui vient des rouleaux de la mer morte datant de 200 à 100 avant JC. (regardez mon article traitant de la question : La Sunnah affirme t-elle ou non que la Torah, le Zabur et l’injill sont inaltérés?). Ceci signifie que cette promesse a été écrite, au moins depuis ce temps là. Pourtant à cette époque, la personne et le nom même d’Ibrahim étaient seulement connus de la minorité juive qui suivait la Torah. Comme nous connaissons la grandeur de ce nom aujourd’hui, nous pouvons voir un accomplissement qui a vu le jour seulement après que les faits aient été écrits, non avant.

Donc, cette partie de la promesse faite à Ibrahim s’est vraiment réalisée, ce qui devrait sembler évident même pour des non-croyants, et ceci nous rend donc encore davantage confiant pour comprendre la partie restante de la promesse d’Allah à Ibrahim. Continuons d’étudier ceci.

Une bénédiction pour nous

A nouveau, nous voyons la promesse d’une « grande nation » issue d’Ibrahim et une « bénédiction » pour Ibrahim. Cependant, il y a aussi un autre point. La bénédiction n’est pas seulement pour Ibrahim car on lit « tous les peuples de la terre seront bénis à travers toi » (càd à travers Ibrahim). Ceci devrait nous faire réagir vous et moi. Puisque vous et moi faisons partis de « tous les peuples de la terre », quels que soient notre religion, notre origine ethnique, où nous habitons, notre statut social, ou quelle que soit la langue que nous parlons. Cette promesse inclut chacun de nous vivant aujourd’hui ! Bien que les différentes religions, les diverses origines ethniques et la diversité des langues divisent souvent les peuples et sont source de conflit, ceci est une promesse qui permet de surmonter ces points qui nous divisent si souvent. Comment ? Quand ? Quel genre de bénédiction ? Ceci n’a pas été clairement révélé mais ce Signe a donné naissance à une promesse qui a du sens pour vous et moi à travers Ibrahim (PSL). Et puisque nous savons qu’une partie de cette promesse s’est réalisée, nous pouvons être confiant que l’autre partie qui s’applique à nous s’accomplira également de façon claire et littérale. Il nous suffit de trouver de la clé qui va nous aider à décoder ceci.

Nous pouvons noter que lorsqu’ Ibrahim a reçu cette promesse, il a obéit à Allah et …

Abram partit conformément à la parole de l’Eternel (v. 4)

 

(La migration d’Ibrahim au départ de Ur vers Haran et vers le pays de Canan)

Ibrahim de Babyon a Canaan

La Migration de le prophéte Ibrahim (PSL) a Canaan

Combien de temps a duré ce voyage vers la terre promise ? Le plan ici nous montre les étapes de son voyage. Il habitait originellement en Ur (aujourd’hui sud de l’Irak) et il se déplaça vers Haran (nord de l’Irak). Ibrahim (PSL) voyagea ensuite vers ce qui s’appelait Canaan en ce temps là. Vous pouvez voir qu’il s’agissait d’un long voyage. Il a du voyager en chameau, à cheval ou sur un âne et ceci a donc dû lui prendre beaucoup de mois.

Ibrahim a quitté sa famille, sa vie confortable (la Mésopotamie à cette époque était le centre de la civilisation), sa sécurité et tout ce qui lui était familier pour voyager dans un pays qui lui était inconnu. Tout ceci, nous dit la Torah, alors qu’il avait 75 ans!

Les sacrifices d’animaux comme chez les prophètes précédents

La Torah nous dit aussi que lorsqu’Ibrahim (PSL) arriva en sécurité à Canaan et :

construisit là un autel en l’honneur de l’Eternel qui lui était apparu. (v. 7)

Un autel se serait trouvé à l’endroit où il offrit le sang des animaux sacrifiés à Allah, ainsi que Abel et Noé l’avaient fait avant lui. Nous voyons que ceci est une constance dans la façon dont les prophètes louaient Allah.

Ibrahim (PSL) avait tant risqué en voyageant si tard dans sa vie vers ce nouveau pays. Cependant en faisant cela, il se soumit à la promesse d’Allah d’être à la fois béni et aussi d’être une bénédiction pour tous les peuples. C’est pour cela qu’il est si important pour nous.

Cependant, son signe ne s’arrête pas ici. Nous continuerons avec le deuxième signe d’Ibrahim dans notre prochain article.

 

Laisser un commentaire