Le Signe de la Nouvelle Alliance

Nous avons vu à partir du Prophète Jérémie (PSL), dans l’article précédent, que le péché est, entre autres, un signe de notre soif. Cependant, nous savons que les choses pécheresses sont incorrects et donnera lieu à beaucoup de honte, notre soif nous conduit toujours à pécher. Le Prophète Jérémie (PSL) a vécu à la fin de la période des Rois Israélite – juste avant le jugement d’Allah – à un moment où le péché était abondant…

Au moment du Prophète Jérémie (600 BC – PSL) près de mille ans après la remise de la Loi par le Prophète Musa, la vie des Israélites avait démêlé. Ils n’avaient pas gardé la Loi et allaient donc être jugé en tant que nation. La religion avait été une déception tant à Allah et au peuple assoiffé. Mais le prophète Jérémie (PSL), qui était le messager du jugement avait également un message à propos de quelque chose…un jour dans le futur…c’était quoi?

 «Mais des jours vont venir, déclare l’Éternel, où moi, je conclurai avec le peuple d’Israël

et celui de Juda une alliance nouvelle.

Elle ne sera pas comme celle que j’ai conclue avec leurs pères quand je les ai pris par la

main pour les faire sortir d’Égypte, car cette alliance-là, ils l’ont rompue, alors que moi

j’étais leur suzerain, l’Éternel le déclare.

Mais voici quelle alliance je vais conclure avec le peuple d’Israël: Après ces jours, déclare

l’Éternel, je placerai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes, je la graverai dans leur

cœur; moi, je serai leur Dieu, eux, ils seront mon peuple.

Ils n’auront plus besoin de s’enseigner l’un l’autre, en répétant chacun à son compagnon ou

son frère: Il faut que tu Connaisses l’Éternel! Car tous me connaîtront, des plus petits

jusqu’aux plus grands, l’Éternel le déclare, car je pardonnerai leurs fautes, je ne tiendrai

plus compte de leur péché. (Jérémie 31:31-34)

La Première Alliance – La Loi donnée par le Prophète Musa (PSL) – avait été un échec non pas parce que la loi n’était pas bonne. Non, la loi de Musa était (et est toujours) très bonne. Mais le problème était que la Loi avait tout simplement été écrite sur des tables de pierre. Avec la soif dans leur cœur, le peuple avait été incapable d’obéir à la Loi. Le problème n’était pas avec ce qui a été écrit dans la Loi, mais où il a été écrit. La Loi devait être inscrite dans le cœur du peuple, afin que le peuple la suivre, non sur des tables de pierre. La Loi devait être écrite à l’intérieur du peuple, de sorte qu’il a le pouvoir de l’obéir.

Mais ont-ils échoué à maintenir la Loi parce qu’ils étaient Juifs ? Beaucoup de gens, pour toutes sortes de raisons, sont prompts à blâmer les Juifs de leurs échecs. Mais sur ce point, il va nous faire bien de nous examiner d’abord. Après tout, le Jour du Jugement, nous allons uniquement répondre à nos propres échecs et succès devant Allah, nous ne serons pas préoccupés d’autres personnes. Comme vous sonder votre vie, pensez-vous que vous gardez la Loi – est-elle écrite dans votre coeur afin que vous ayez le pouvoir d’obéir? Si vous croyez que vous gardez la Loi, comme l’exige, vous voudrez peut-être considérer vos actes à la lumière des enseignements du Prophète Issa al Masih (PSL). Ou, est-il pour vous comme il était pour les Israélites à l’époque de Jérémie – que la Loi est Bonne – mais elle est simplement écrite sur des tablettes de pierre sans vous donner la force d’obéir? N’oubliez pas la norme que nous avons appris du Prophète Musa (PSL). Il ne suffit pas d’obéir souvent à la plupart de la Loi. Nous devons obéir à tout cela, tout le temps.

Si vous juger vous-même en deçà de la Loi d’une certaine façon, si vous vous sentez honteux de certaines de vos actions, prenez courage. Allah, dans Sa Miséricorde, dans le message ci-dessus a fait une autre promesse, d’une Nouvelle Alliance – à venir dans un jour futur de celui du Prophète Jérémie (PSL). Cette Alliance serait différente parce que les exigences seraient écrites «à l’intérieur» du peuple de cette Nouvelle Alliance, en leur donnant la possibilité de vivre par ses décrets.

Mais remarquez que cette Nouvelle Alliance semble être pour «la maison d’Israël» – les Juifs. Comment devons-nous comprendre cela? Il semble que le peuple Juif a parfois le pire, et à d’autres moments le meilleur des cas. Ici, l’autre grand prophète de Zabour, Isaïe (celui qui prophétise la venue de Masih d’une vierge – PSL) avait une autre prophétie qui se lie avec celui de Jérémie. (PSL). Ces deux prophètes, bien qu’ils ont vécu 150 ans d’intervalle (comme vous pouvez le voir dans la Chronologie ci-dessous) et donc ne se connaissent pas, ont reçu des messages d’Allah que si se complètent mutuellement que nous pouvons savoir qu’il y a des messages origine d’Allah.

Timelines for Jeremie- francais

Le Prophète Jérémie représenté dans la Chronologie avec d’autres Prophètes de Zabour

Isaïe, également tourné vers l’avenir, a parlé d’un Serviteur à venir. Voici ce qu’il a prophétisé

Et maintenant, voici ce que dit l’Éternel,

celui qui m’a formé dès le sein de ma mère

pour que je sois son serviteur,

pour ramener Jacob à lui

et pour rassembler Israël auprès de lui.

L’Éternel m’a fait cet honneur

et mon Dieu est ma force.

6 Et il a dit aussi: «Tu ne seras pas seulement mon serviteur

pour rétablir les tribus de Jacob

et ramener ceux que j’ai préservés du peuple d’Israël.

Car je t’établirai pour être la lumière des Nations

afin que mon salut parvienne aux extrémités de la terre.» (Ésaïe 49:5-6)

En d’autres termes, ce serviteur à venir, serait d’étendre le salut de Dieu du peuple Juif aux Païens (c’est à dire les non-Juifs), de sorte que le salut ira aux extrémités de la terre. Qui était ce serviteur à venir? Comment pourrait-il accomplir cette tâche? Et comment la prophétie de Jérémie d’une Nouvelle Alliance écrite dans nos cœurs plutôt que sur la pierre serait accomplie? Nous continuons à chercher des réponses (elles sont là!) dans les autres prophéties de Zabour.

Le Signe de notre Soif

Nous avons vu dans l’histoire des Israélites que bien qu’ils aient reçu La loi leur histoire à travers la bible (al kitab) était caractérisée par la désobéissance et le péché contre la loi. J’ai mentionné dans L’introduction au Zabur que les rois qui ont suivi Dawud and Suleiman (PSL), bien que descendants physiques de ces rois intègres, la plupart étaient très méchants. Donc Allah a envoyé les nombreux prophètes de Zabur pour les avertir.

Jérémie – prophète d’avertissement

Timelines for Jeremie- francais

Le prophète Jérémie représenté dans la chronologie avec d’autres prophètes de Zabur

Le prophète Jérémie (PSL – vous le voyez dans la chronologie des prophètes) a vécu à la fin de la période des rois, quand le péché et le mal étaient très grands. Les péchés qu’il mentionne sont aussi très courants aujourd’hui: l’adultère, l’ivresse, l’immoralité sexuelle, l’idolatrie, la sorcellerie, la corruption, les combats, la violence, la malhonnêteté, les riches qui exploitent les pauvres etc. Mais Jérémie commence le livre en donnant un résumé de tous leurs péchés et les regroupe en deux seulement :

“En effet, c’est un double mal que mon peuple a commis: ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive, pour se creuser des citernes, des citernes fissures qui ne retiennent pas l’eau.” (Jérémie 2:13)

Le prophète Jérémie utilise une métaphore pour nous aider à mieux comprendre le péché. Allah (à travers le prophète) nous dit qu’ils étaient des gens assoiffés. Le problème n’est pas le fait d’avoir soif – mais ils devaient boire de la bonne eau. Allah lui-même était la bonne eau qui pouvait satisfaire leur soif. Cependant, au lieu de venir à Lui pour satisfaire la soif, les Israélites se sont tournés vers d’autres citernes (c.-à-d. récipients d’eau) pour satisfaire la soif, mais les citernes étaient brisées et ne pouvaient donc pas vraiment retenir l’eau. En d’autres mots, leur péché, sous toutes ses nombreuses formes, pouvait se résumer en un détournement d’Allah vers d’autres choses pour satisfaire la soif – mais les autres choses ne pouvaient pas désaltérer. En fin de compte, après avoir poursuivi le péché, les Israélites avaient encore soif, mais maintenant sans Allah, ne tenant que leurs citernes brisées – c.-à-d. tous les problèmes et difficultés causés par leurs péchés.

La sagesse de Suleiman révèle nos ‘citernes brisées’

En fait, c’est aussi l’expérience de Suleiman (PSL) et il l’explique. Comme je l’ai décrit dans La sagesse que j’ai apprise en me soumettant à la miséricorde d’Allah c’étaient les écrits de Suleiman qui ont eu un grand impact sur moi. Il a décrit sa vie comme celle où il avait tout ce qu’on pourrait désirer, mais en fin de compte il avait encore ‘soif’. Voici comment il décrit ses tentatives de boire de ‘citernes brisées’ disponibles partout.

Moi, l’Ecclésiaste, j’ai été roi d’Israël à Jérusalem. J’ai appliqué mon cœur à rechercher et à explorer par la sagesse tout ce qui se fait sous le ciel … J’ai vu tout ce qui se fait sous le soleil et j’ai constaté que tout n’est que fumée et revient à poursuivre le vent.

Je me suis dit: «J’ai augmenté et développé la sagesse plus que tous ceux qui ont dominé avant moi sur Jérusalem, et mon cœur a vu beaucoup de sagesse et de connaissance.» J’ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse, mais aussi la folie et la stupidité. J’ai découvert que cela aussi, cela revient à poursuivre le vent.

Je me suis dit dans mon cœur: «Allons! Essaie la joie et tu goûteras au bonheur!» J’ai constaté que cela aussi, c’était de la fumée. J’ai traité le rire de folie et j’ai dit, à propos de la joie: «A quoi sert-elle?» J’ai imaginé, dans mon cœur, de livrer mon corps au vin tout en me conduisant avec sagesse et de m’attacher à la folie jusqu’à ce que je voie ce qu’il est bon pour les humains de faire sous le ciel tout au long de leur vie.

Je me suis lancé dans de grandes entreprises: je me suis construit des maisons, je me suis planté des vignes, je me suis fait des jardins et des vergers et j’y ai planté toutes sortes d’arbres fruitiers. Je me suis fait des réservoirs pour arroser des pépinières. J’ai acheté des serviteurs et des servantes; j’en ai eu d’autres, nés chez moi. J’ai aussi possédé des troupeaux de bœufs et de brebis, plus que n’importe qui avant moi à Jérusalem. J’ai même amassé de l’argent et de l’or, les richesses des rois et des provinces. Je me suis procuré des chanteurs et des chanteuses et ce qui fait le plaisir des hommes: des concubines en quantité. Je suis devenu grand, plus grand que n’importe qui avant moi à Jérusalem, sans rien perdre de ma sagesse.

Je n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils réclamaient, je n’ai privé mon cœur d’aucune joie. En effet, mon cœur était réjoui par tout mon travail, et c’est toute la part que j’en ai retirée. Puis j’ai réfléchi à tout ce que mes mains avaient entrepris, à la peine que j’avais eue pour le faire, et j’ai constaté que tout n’est que fumée et revient à poursuivre le vent. Il n’y a aucun avantage à retirer de ce qu’on fait sous le soleil. (Ecclésiaste 1 :12-17; 2 :1-11)

La sagesse de Suleiman et l’avertissement de Jérémie ont été écrits pour nous aujourd’hui. Cela est particulièrement vrai parce que nous vivons une époque plus riche en biens matériels, divertissement, films, musique etc. que les générations antérieures. Notre société moderne surpasse toute autre époque par les richesses, l’éducation, les voyages, le divertissement, la poursuite du bonheur, et les avances technologiques. Il est facile de nous tourner vers ces choses – et vers les autres qui font partie de notre époque: la pornographie, les relations illégales, la drogue, l’alcool, l’avarice, l’argent, la colère, la jalousie – en espérant que peut-être ceci satisfera la soif. Nous savons par la Loi de tous les Prophètes que ces choses ne sont pas justes, mais nous pensons qu’elles satisferont la soif dans nos cœurs alors nous les désirons ardemment. C’était vrai au temps de Suleiman, de Jérémie, au temps des autres prophètes, et aussi de notre temps.

Les avertissements de Jérémie et de Suleiman sont envoyés par Allah afin que nous nous posions quelques questions honnêtes.

  •  Pourquoi en notre èpoque moderne si riche est-ce que nous luttons avec la dépression, le suicide, l’obésité, le divorce, la jalousie, l’envie, la haine, la pornographie, les addictions?
  • Quelles ‘citernes’ utilisez-vous pour satisfaire la soif? Est-ce qu’elles retiennent ‘l’eau’?
  •  Pensez-vous obtenir un jour autant de sagesse, d’amour, de richesse, d’accomplissements que Suleiman? S’il n’a pas été satisfait de ses réussites, pensez-vous pouvoir satisfaire votre soif par ces choses?

Le péché c’est de ne pas garder les commandements, mais c’est aussi autre chose – quelque chose auquel nous devrions prêter attention. C’est un Signe de notre Soif. Une fois que nous reconnaissons cette soif pour ce qu’elle est nous avons acquis de la sagesse. Allah a inclus ceci dans Zabur parce qu’Il est pleinement conscient de notre soif – et Il désire que nous en soyons conscients aussi. Parce qu’Il va nous désaltérer – Il veut le faire. Et Il commence de Sa manière habituelle – en donnant une promesse prophétique spéciale – et encore une fois par Jérémie. Nous l’examinons dans l’article suivant.