La naissance du Masih: Prédit par les prophètes et annoncé par Jibril

Nous avons complété notre survol de la Torah, la Zabur ainsi que les livres des prophètes de l’ancien Israël. Nous avons vue dans notre conclusion de la Zabur qu’il y avait une série d’accomplissement de promesses à venir.

Mais plus de quatre cents ans se sont écoulés après la fin de la Zabur. Nous avons vue que plusieurs événements politiques et religieux se sont passés dans cette attente d’accomplissement de la promesse, mais il n’y eu pas de nouveau message de prophète. Les Israélites, sous le règne d’Hérode le Grand, ont continué le développement du temple et en firent une structure magnifique qui attira des personnes de tout l’empire romains afin d’y venir y adorer, donner des sacrifices et faire des prières. Par contre, les cœurs des gens du peuple étaient devenus durs malgré leurs attitudes religieuses et leur éloignement à l’idolâtrie qui les avait affecté au temps des prophètes. Comme plusieurs d’entre nous aujourd’hui, au travers des actes religieux et des prières les coeurs des gens ont besoin d’être changés. Donc, vers la fin du règne d’Hérode le Grand, vers 5 Avant JC, un messager particulier fut envoyé pour annoncer une grande nouvelle.

Jibril annonce la venue de Jean le Baptiste (Yahya – PSL)

Ce messager fut Jibril, aussi connu dans al kitab (Bible) comme l’archange Gabriel. Jusqu’à présent il avait été envoyé seulement au prophète Daniel (PSL) au sujet du message sur la venue du Masih (voir ici). Maintenant Jibril (ou Gabriel) est apparu à un prêtre nommé Zechariah (ou Zacharie) alors qu’il été en charge des prières dans le temple. Lui et sa femme Elizabeth étaient tous les deux avancés en age et n’avaient pas d’enfant. Mais Jibril lui apparu avec le message suivant qui a été inscrit dans l’Injil (Évangile):

 Mais l’ange lui dit: ” Ne crains point, Zacharie, car ta prière a été exaucée: ta femme Elisabeth t’enfantera un fils que tu appelleras Jean. Et ce sera pour toi joie et allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance; car il sera grand devant le Seigneur, il ne boira ni vin ni rien qui enivre, et il sera rempli de l’Esprit-Saint dès le sein de sa mère; il ramènera beaucoup des enfants d’Israël au Seigneur leur Dieu; et lui-même marchera devant lui, avec l’esprit et la puissance d’Élie, pour ramener les coeurs des pères vers les enfants et les indociles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé. ”

Zacharie dit à l’ange: ” A quoi le reconnaîtrai-je? Car je suis vieux, et ma femme est avancée en âge. ”

L’ange lui répondit: ” Je suis Gabriel, qui me tiens devant Dieu; j’ai été envoyé pour te parler et t’annoncer cette heureuse nouvelle. Et voici: tu seras muet et ne pourras parler jusqu’au jour où ces choses arriveront, parce que tu n’as pas cru à mes paroles, qui s’accompliront en leur temps. ” (Luc 1 : 13-20)

La Zabur c’est terminé avec la promesse d’un préparateur qui viendra et qui sera comme Élie (PSL). Jibril rappelle cette promesse en disant que le fils de Zechariah (ou Zacharie – PSL) aura ‘’l’esprit et la puissance d’Élie’’. Il arrive pour ‘’préparer au Seigneur un peuple bien disposé’’. Cette annonce signifie que la promesse du préparateur n’a pas été oublié – elle se réalisera par la naissance et la vie du fils de Zechariah (ou Zacharie) et d’Elizabeth. Par contre Zechariah ne cru pas le message et fut frappé de mutisme.

Jibril annonce une naissance qui se fera par une vierge.

L’arriver du préparateur signifie que celui dont le chemin doit être préparé – le Masih, Christ ou Messie – arrivera prochainement. Assurément, quelques mois plus tard, Jibril (ou Gabriel) fut envoyé à une jeune vierge nommé Marie avec l’annonce suivante qui a été inscrite dans l’Injil (Évangile).

(Gabriel) Étant entré où elle était, il lui dit: ” Salut, pleine de grâce! Le Seigneur est avec toi;”

Mais à cette parole elle fut fort troublée, et elle se demandait ce que pouvait être cette salutation. L’ange lui dit: ” N’aie pas peur, Marie, car tu as trouvé grâce devant Dieu. Tu vas être enceinte ; tu mettras au monde un fils et tu l’appelleras Jésus. Il sera grand et sera appelé fils du Très-Haut; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père; il règnera éternellement sur la maison de Jacob, et son règne n’aura point de fin. ”

Marie dit à l’ange: ” Comment cela sera-t-il, puisque je n’ai pas de relations avec un homme? ”

L’ange lui répondit: ” L’Esprit-Saint viendra sur toi, et la vertu du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi l’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu’Elisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse, et ce mois-ci est le sixième pour elle que l’on appelait stérile, car rien ne sera impossible pour Dieu. ”

Marie dit alors: ” Voici la servante du Seigneur: qu’il me soit fait selon ta parole! ” Et l’ange la quitta. (Luc 1:28-38)

Dans sa proclamation Jibril lui même utilise le titre troublant de ‘’fils de Dieu’’. J’en parle plus en profondeur dans cet article ici. Dans le présent article nous continuons sur le récit de la naissance.

La naissance du prophète Yahya (Jean le Baptiste – PSL)

Les événements arrivèrent exactement comme annoncés dans la Zabur. Le prophète Malachie avait prédit que le préparateur arriverait avec la puissance d’Élie et maintenant Jibril a annoncé sa naissance. L’Injil continu comme suit:

Cependant le temps s’accomplit où Elisabeth devait enfanter, et elle mit au monde un fils. Ses voisins et ses parents, ayant appris que le Seigneur avait manifesté sa miséricorde envers elle, se réjouissaient avec elle. Or, le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l’enfant, et ils le nommaient Zacharie d’après le nom de son père. Alors sa mère, prenant la parole: ” Non, dit-elle, mais il s’appellera Jean. ”

Ils lui dirent: ” Il n’y a personne de votre parenté qui soit appelé de ce nom. ”

Et ils demandaient par signes à son père comment il voulait qu’on le nommât. S’étant fait donner une tablette, il écrivit: ” Jean est son nom; ” et tous furent dans l’étonnement. A l’instant sa bouche s’ouvrit et sa langue se délia; et il parlait, bénissant Dieu. La crainte s’empara de tous les habitants d’alentour, et partout dans la montagne de Judée on racontait toutes ces choses. Tous ceux qui en entendirent parler les recueillirent dans leur coeur, et ils disaient: ” Que sera donc cet enfant? ” Et en effet la main du Seigneur était avec lui. (Luc 1 : 57-66)

La naissance de Isa al Masih (Jésus Christ – PSL)

Le prophète Ésaïe (PSL) a prédit une prophétie unique (expliqué en détail ici) qui dit que:

La jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel. (Ésaïe 7:14)

Maintenant l’ange Jibril a annoncé la naissance d’un enfant à Marie alors qu’elle été encore une jeune fille vierge. – c’est un accomplissement direct d’une prophétie donnée il y a longtemps. Regardons comment l’Injil (Évangile) a inscrit la naissance de Isa al Masih (Jésus – PSL).

Joseph aussi monta de Galilée, de la ville de Nazareth, en Judée, à la ville de David, qui s’appelle Bethléem, parce qu’il était de la maison et de la famille de David, pour se faire recenser avec Marie son épouse, qui était enceinte. Or, pendant qu’ils étaient là, le temps où elle devait enfanter s’accomplit, et elle mit au monde son fils premier-né, l’emmaillota et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie.

Il y avait dans la même région des bergers qui vivaient aux champs et qui veillaient la nuit sur leur troupeau. Un ange du Seigneur parut auprès d’eux et la gloire du Seigneur les enveloppa de clarté, et ils furent saisis d’une grande crainte. Mais l’ange leur dit: ” Ne craignez point, car je vous annonce une nouvelle qui sera pour tout le peuple une grande joie: il vous est né aujourd’hui, dans la ville de David, un Sauveur, qui est le Christ Seigneur. Et voici ce qui vous en sera le signe: vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une crèche. ”

Tout à coup se joignit à l’ange une troupe de la milice céleste, louant Dieu et disant:

” Gloire, dans les hauteurs, à Dieu! Et, sur terre, paix chez les hommes de bon vouloir! ”

Lorsque les anges, s’en allant au ciel, les eurent quittés, les bergers se dirent entre eux: ” Passons donc jusqu’à Bethléem, et voyons cet événement qui est arrivé, et que le Seigneur nous a fait connaître. ”

Ils s’y rendirent en toute hâte, et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans la crèche. Après avoir vu, ils firent connaître ce qui leur avait été dit au sujet de cet enfant. Et tous ceux qui les entendirent furent dans l’admiration de ce que leur avaient dit les bergers. Quant à Maire, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant dans son coeur. Et les bergers s’en retournèrent, glorifiant et louant Dieu de tout ce qu’il avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait été dit. Les huit jours étant accomplis pour sa circoncision, il fut appelé du nom de Jésus, nom que l’ange avait donné avant qu’il eût été conçu dans le sein maternel. (Luc 2 :4-21)

Le rôle de c’est deux grands prophètes

Deux grands prophètes naquirent à quelques mois d’intervalle l’un de l’autre, tout en réalisant des prophéties spécifiques donnés plusieurs centaines d’années précédemment! Qu’allait être leur vie ainsi que leur message? Zacharie (ou Zechariah – PSL), le père de Jean le Baptiste (Yahya) – PSL) prophétisa sur les deux enfants ce qui suit:

Et Zacharie, son père, fut rempli de l’Esprit-Saint, et il prophétisa, en disant:” Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, parce qu’il a visité et racheté son peuple. et qu’il a suscité pour nous une corne de salut, dans la maison de David, son serviteur,- ainsi qu’il l’a promis par la bouche de ses saints prophètes, dès les temps anciens, -pour nous sauver de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent, afin d’exercer sa miséricorde envers nos pères et de se souvenir de son pacte saint, du serment qu’il fit à Abraham, notre père, de nous accorder que, sans crainte, affranchis de la main de nos ennemis, nous le servions, avec sainteté et justice devant lui, tous les jours de notre (vie).

Quant à toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras devant la face du Seigneur pour lui préparer les voies, afin d’apprendre à son peuple à reconnaître le salut dans la rémission de leurs péchés, par l’effet de la tendre miséricorde de notre Dieu, par laquelle nous visitera une lumière d’en haut pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et l’ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.” (Luc 1: 67-79)

Zacharie (PSL), fit une citation inspirée qui fit le lien entre la naissance de Isa (Jésus) avec une promesse donnée à Dawud (PSL –voir la promesse ici) ainsi qu’a Ibrahim (PSL –voir la promesse ici). Le plan d’Allah qui a été annoncé à travers les siècles arrive maintenant à son climax. Mais qu’implique ce plan? Est-ce qu’il s’agit d’une délivrance face aux ennemies romains? Est-ce l’arrivé d’une nouvelle loi qui remplacera celle instaurée par le prophète Musa (PSL)? Ou encore une nouvelle religion ou un system politique? Rien de tout cela n’est mentionné (ce sont des choses que les humains veulent instaurer). À la place de tout cela le plan spécifie que nous le servirons sans crainte avec sainteté et justice par la rémission des péchés, motivé par la miséricorde de Dieu pour ceux qui sont assis dans les ténèbres et l’ombre de la mort afin de diriger nos pas dans la voie de la paix. Depuis Adam nous avons été condamné à la mort en essayant d’atteindre la justification et le pardon de nos péchés. Ce plan est assurément mieux que tous les plans de guerres ou les system de pensées/d’agissements que nous pouvons concevoir. Et en face d’Adam, Eve et Shaytan, Allah avait prononcé un plan qui centré sur un «descendance» de «la femme».  Ce plan répondra à nos besoins les plus profonds et non ceux qui sont en surface. Mais comment se déroulera ce plan avec le préparateur et le Masih? Cherchons des réponses en continuant d’apprendre sur la bonne nouvelle qui se trouve dans l’Injil.

 

Laisser un commentaire