À propos Moi: La sagesse apprise en me soumettant à la miséricorde d’Allah

This is me - Ragnar

Moi - en Muskoka, ON, Canada

Sur ce site, je voudrais partager avec vous comment la Bonne Nouvelle de l’Injil est devenue significative pour moi. Je pense que cela vous permettra de mieux comprendre mes articles sur ce blog. Mon article Ce que ce site n’est PAS aidera également.

(Ah oui, les infos de base sur ma vie … Je vie au Canada. Je suis marié et nous avons un fils. J’ai étudié à l’Université de Toronto, l’Université du Nouveau-Brunswick et à l’Université Acadia. J’ai un baccalauréat et une maîtrise en génie forestier. Mon expérience comme ingénieur a été largement en modélisation mathématique des situations forestières).

L’agitation dans une jeunesse privilégiée

J’ai grandi dans une classe moyenne-supérieure d’une famille professionnelle. Originaire de la Suède, nous avons immigré au Canada quand j’étais jeune, et puis je suis venu de l’âge tout en résidant à l’étranger dans plusieurs pays: l’Algérie, l’Allemagne, le Cameroun, et enfin revenant au Canada pour l’université. Comme tout le monde, je voulais (et je veux toujours) connaître une vie enrichie – celle qui est caractérisée par le contentement, un sentiment de paix et de la signification; et le but – avec une connection à d’autres personnes, en particulier ma famille et mes amis.

Vivant dans ces sociétés diverses – de différentes religions ainsi que celles très laïques – et parce que j’étais un lecteur avide, j’ai été exposé à différents points de vue sur ce qui est finalement «vrai» et ce qu’il faut pour obtenir une vie enrichie. Ce que j’ai observé, c’est que bien que j’avais une richesse inédite (comme la plupart dans l’Ouest), la technologie et la liberté de choix pour atteindre ces objectifs, le paradoxe de notre temps était que ces choses semblaient si difficile à atteindre. J’ai remarqué que les relations entre personnes étaient devenues moins importante et plus temporaire que celle des générations précédentes. J’entendais dire que si nous pouvions tout simplement obtenir «un peu plus» alors nous serions arrivé. Mais combien de plus? Et plus de quoi? L’argent? La connaissance scientifique? La technologie? Le plaisir? Du statut?

Dans ma jeunesse, je sentais une angoisse existentielle sans doute mieux décrit comme une agitation vague. Depuis que mon père était un ingénieur-conseil expatriés en Algérie, je me suis accroché avec d’autres jeunes qui étaient riches, privilégiés et instruits à l’ouest. Mais la vie là était simple avec des opportunités rares pour nous amuser. Donc, nous attendions au jour quand nous pourrions revenir à notre pays d’origine et profiter de la télévision, de la bonne nourriture, des opportunités, et tout ça avec la liberté et la facilité de la vie occidentale – et alors nous serions «satisfaits». Pourtant, quand je visitais le Canada ou l’Europe, après un court moment, l’inquiétude revenait. Et le pire, je l’ai aussi remarqué dans les gens qui vivaient là tout le temps. Quoi qu’ils avaient (et ils avaient beaucoup en aucune norme) ils avaient toujours besoin de plus.

Je pensais que je trouverais ma «satisfaction» quand j’ai eu une petite amie populaire. Et pendant un certain temps cela semblait compléter quelque chose en moi, mais après quelques mois cette agitation était de retour. Je pensais que quand je serrai sorti de l’école alors je pourrais ‘l’obtenir’ … comme quand il était temps d’obtenir un permis de conduire et alors je pouvais conduir une voiture – alors ma recherche serait au cours. Maintenant que je suis plus âgé, j’entends des gens parler de la retraite comme le moyen de satisfaction. Est-ce tout? Nous passons nos vies entières chassant une chose après l’autre, en pensant que la prochaine chose nous donnera de la satisfaction, et ensuite … nos vies sont fini! Cela me semble si futile!

J’ai continué mes études en Allemagne et pendant ce temps, je croyais en Allah (Dieu), en dépit du fait que la plupart de l’Occident était laïque et même athée. Il semblait trop incroyable pour moi que tout ce monde et tout ce qui est en elle était née du hasard. J’ai étudié toutes les théories athées et même aujourd’hui je suis tout à fait à jour et j’en connais beaucoup sur eux. Mais en dépit de cette croyance religieuse, j’avais encore cette agitation intérieure. Et en essayant de répondre à mon agitation que j’ai décri ci-dessus, j’ai fait, dit ou pensé des choses qui ont fini par me remplir de honte. C’était comme si j’avais une vie secrète que les autres ne connaissaient pas. Mais cette vie était pleine d’envie (je voulais ce que d’autres avaient), de malhonnêteté (je voulais tordre la vérité parfois), de querelles (j’entrais facilement dans les arguments avec ma famille), d’immoralité sexuelle (souvent ce que je regardais sur la TV – et cela avant Internet – ou de la lecture ou la contemplation dans mon esprit) et d’égoïsme. Et je savais que, même si beaucoup d’autres n’avaient pas vue cette partie de ma vie, qu’Allah l’a voyait. Ça me mettais mal à l’aise. En fait, de plusieurs façons, il aurait été plus pratique pour moi de ne pas croire à Son existence parce que je pouvais alors ignorer ce sens de culpabilité et de honte devant Lui. Dans les mots de Daoud dans le Zabour, je posais la question: «Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier?» (Psaume 119:9). Le plus que j’essayais des observances religieuses comme des prières, des abnégations, ou participer aux réunions religieuses, cette lutte ne cessait jamais.

La sagesse de Suleiman

Pendant ce temps, à cause de cette agitation que je voyais en moi et autour de moi, les écritures de Suleiman ont eu un impact profond sur moi. Suleiman, fils de Daoud, était un roi d’Israël antique, célèbre pour sa sagesse. Il a écrit plusieurs livres qui font partie du Zabour (Daoud, son père, a écrit la plupart de le Zabour, mais Suleiman a continué à ajouter à celui-ci) où il décrit ce même sens d’agitation que je vivais. Il a écrit:

“Je me suis dit dans mon cœur: «Allons! Essaie la joie et tu goûteras au bonheur!» … tout en me conduisant avec sagesse … jusqu’à ce que je voie ce qu’il est bon pour les humains de faire sous le ciel tout au long de leur vie. Je me suis lancé dans de grandes entreprises: je me suis construit des maisons, … je me suis fait des jardins et des vergers et j’y ai planté toutes sortes d’arbres fruitiers. Je me suis fait des réservoirs pour arroser des pépinières. J’ai acheté des serviteurs et des servantes; j’en ai eu d’autres, nés chez moi. J’ai aussi possédé des troupeaux de bœufs et de brebis, plus que n’importe qui avant moi à Jérusalem. J’ai même amassé de l’argent et de l’or, les richesses des rois et des provinces. Je me suis procuré des chanteurs et des chanteuses et ce qui fait le plaisir des hommes: des concubines en quantité. Je suis devenu grand, plus grand que n’importe qui avant moi à Jérusalem, sans rien perdre de ma sagesse. Je n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils réclamaient, je n’ai privé mon cœur d’aucune joie. En effet, mon cœur était réjoui par tout mon travail, et c’est toute la part que j’en ai retirée.” (Ecclésiaste 2:1-10)

La richesse, la célébrité, la connaissance, les projets, les femmes, le plaisir, le royaume, le statut… Suleiman avait tout – il avait plus que quiconque de son jour ou de la nôtre. On pourrait penser que Suleiman, de toutes les personnes, serait satisfait. Mais il a conclu:

“…Puis j’ai réfléchi à tout ce que mes mains avaient entrepris, à la peine que j’avais eue pour le faire, et j’ai constaté que tout n’est que fumée et revient à poursuivre le vent. Il n’y a aucun avantage à retirer de ce qu’on fait sous le soleil… J’en suis venu à désespérer à cause de toute la peine que je me suis donnée sous le soleil. … Cela aussi, c’est de la fumée et c’est un grand malheur. Oui, que retire l’homme de tout son travail et des préoccupations de son cœur, alors qu’il se donne tant de peine pour cela sous le soleil? … Cela aussi, c’est de la fumée.” (Ecclésiaste 2:11-23)

 

 La mort, la religion et l’injustice – les constants de la vie «sous le soleil»

Avec toutes ces questions j’ai également été gêné par un autre aspect de la vie. Cet aspect a aussi troublé Suleiman.

“En effet, le sort de l’homme et celui de la bête sont identiques: ils meurent tous les deux, ils ont tous un même souffle et la supériorité de l’homme sur la bête est nulle, puisque tout n’est que fumée. 20 Tout va au même endroit. Tout a été fait à partir de la poussière et tout retourne à la poussière. 21 Qui sait si le souffle des humains monte vers les hauteurs et si le souffle de la bête descend dans la terre?” (Ecclésiaste 3:19-21)

“Tout arrive également à tous: il y a un même sort pour le juste et pour le méchant, pour celui qui est bon et pur et pour celui qui est impur, pour celui qui offre des sacrifices et pour celui qui n’en offre pas; l’homme bon est pareil au pécheur, celui qui prête serment à celui qui a peur de prêter serment. C’est un mal, parmi tout ce qui se fait sous le soleil, qu’il y ait un même sort pour tous. De plus, le cœur des humains est rempli de méchanceté et la folie habite leur cœur pendant leur vie. Après cela, ils vont chez les morts. Oui, pour tous ceux qui sont associés aux vivants, il y a de l’espérance. Même un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort. Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront, tandis que les morts ne savent plus rien, et ils n’ont même plus de récompense à attendre, puisque leur souvenir est oublié.” (Ecclésiaste 9:2-5)

J’ai été élevé dans une famille religieuse et j’ai vécu en Algérie, un pays religieux. La religion pourrait-elle être la réponse? Le problème était que j’avais l’expérience «intérieur» de la religion et ce n’était pas toujours positif. Je pense que pour beaucoup d’entre nous, la religion peut être superficielle – la traitant de cérémonie extérieure – mais sans qu’elle touche à notre cœur. Combien de pratiques religieuses, comme la prière et fréquenter l’église (ou la mosquée), doit-on faire pour obtenir suffisamment de «mérite» avec Dieu? Essayer de vivre une vie morale religieuse est très fatigant. Qui a la force pour constamment éviter le péché? Comment doit-on l’éviter? Qu’est-ce que Dieu attend vraiment de moi? Les obligations religieuses peuvent être lourdes.

Je me suis demandé “Et vraiment, si Dieu est en charge, pourquoi fait-il par exemple un mauvais travail?”. Il n’est pas difficile de voir l’injustice, la corruption et l’oppression qui se passe dans le monde. Et ce n’est pas juste une tournure récente des événements, puisque Suleiman a également remarqué ceci il ya 3000 ans. Il a dit:

“J’ai encore vu, sous le soleil, qu’à l’endroit désigné pour le jugement se trouvait la méchanceté et qu’à l’endroit désigné pour la justice régnait la méchanceté. … J’ai examiné ensuite toutes les oppressions qui se commettent sous le soleil: les opprimés sont dans les larmes et personne ne les console! La force est du côté de leurs oppresseurs et personne ne les console! J’ai alors déclaré que les morts sont plus heureux d’être déjà morts que les vivants d’être encore en vie, et j’ai déclaré plus heureux encore que les uns et les autres celui qui n’a pas encore vécu, puisqu’il n’a pas vu le mal qui se commet sous le soleil.” (Ecclésiaste 3:16; 4:1-3)

Il est évident que pour Suleiman, ainsi que pour nous, la vie «sous le soleil» est pleine de l’oppression, l’injustice et le mal. Pourquoi est-ce le cas? Y at-il une solution? Et ensuite la vie se termine par la mort. La mort est tout à fait définitive et règne absolument sur nos vies. Comme Suleiman a écrit, c’est le destin de toutes les personnes, bonnes ou mauvaises, religieuses ou non. Étroitement liée à la mort est la question de l’éternité. Pourrais-je aller au Paradis ou (plus inquiétant) pourrais-je aller à un endroit de jugement éternel – l’enfer?

Un regard dans la littérature intemporelle

Toutes ces questions de pouvoir atteindre une satisfaction durable dans la vie, le fardeau des observances religieuses, l’oppression et l’injustice qui ont assailli toute l’histoire humaine, ainsi que la finalité de la mort et la crainte de ce qui se passerait après, barbotaient en moi. Dans ma dernière année lycée, on nous a donné un exercise de recueillir une centaine de pièces de littérature (poèmes, chansons, histoires courtes, etc.) que nous aimions. C’était un des exercices les plus gratifiants que j’ai fait à l’école. La plupart de ma collection traitait l’une de ces questions. Cela m’a permis de «rencontrer» et d’écouter de nombreux autres qui luttaient également avec ces mêmes questions. Et les rencontres que j’ai fait venaient de toutes sortes d’époques, de milieux éducatifs, de philosophies de vie et de genres. Il y avait «Satisfaction» par les Rolling Stones, «Time» de Pink Floyd, et «Ozymandius» par Shelley. Samuel Coleridge, WH Auden, Shakespeare, Frost, et ainsi de suite.

J’ai aussi inclus quelques-unes des paroles de Isa (Jésus) dans l’Injil. Donc, avec la literature, comme celles mentionné ci-dessus, il y avait des enseignements de Isa comme:

“…moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance.” (Jean 10:10)

Il m’est apparu que peut-être, juste peut-être, qu’ici était une réponse à ces questions que Suleiman, ces auteurs, et je me posaient. Enfin, Injil (qui jusque-là était seulement un mot religieux plus ou moins vide de sens) veut littéralement dire «bonnes nouvelles». Est-ce que l’Injil est vraiment Bonnes Nouvelles? Est-ce qu’il est fiable ou est-il corrompu? Ces questions ont augmenté en moi.

Une rencontre inoubliable

Plus tard dans l’année, certains amis et moi étions en voyage de ski en Suisse – un domaine skiable magnifique. Et après une bonne journée de ski, et ayant cette énergie qui vient avec la jeunesse, nous allions en discothèque dans les soirées. Au cours de ces barres nous avons danser, rencontrer des filles, et on s’est amuser jusqu’à très tard dans la nuit.

Les stations de ski en Suisse sont en haut dans les montagnes. Je me souviens très bien avoir sortie de l’une des salles de danse très tard dans la nuit pour aller à ma loge. Et puis je me suis arrêté en regardant les étoiles. Parce qu’il était très très sombre (j’étais dans une montagne où il y avait peu d’origine humaine ou de «pollution lumineuse»), j’ai pu voir la grandeur et la majesté de toutes les étoiles. En fait, ça m’a coupé le souffle et la seule chose que je pouvais faire était de rester là et les regarder avec admiration révérencieuse. Un verset du Zabour est venu dans mon esprit qui disait: «Les cieux racontent la gloire de Dieu …” (Psaume 19:1)

En regardant la majesté de l’univers étoilé dans la nuit très sombre, c’était comme si je pouvais, d’une manière très faible, voir la majesté d’Allah. Et dans le calme de ce moment, je savais que j’avais un choix. Je pourrais me soumettre à Lui ou je pourrais continuer dans la voie que j’allais, d’une certaine forme de piété, mais reniant son pouvoir sur toute ma vie. Donc, je suis tombé sur mes genoux et ma tête s’inclina sur le sol, et dans le silence de cette nuit noire j’ai prié :”Vous êtes Seigneur. Je me soumets a vous. Il y a tellement de choses que je ne comprends pas. S’il-vous-plaît conduisez-moi dans votre chemin droit “. Je suis resté avec ma tête incliné sur le sol dans la soumission en admettant que j’avais péché dans ma vie et en demandant des conseils. Aucun autre humain était avec moi dans ces minutes. Ce n’est que moi et Allah avec le fond étoilé autour de 2 heures du matin en dehors d’une station de ski en Suisse. C’était une rencontre que je n’oublierai jamais et même en essayant de la raconter, les mots me manquent.

Ce fut une étape importante dans mon cheminement. J’ai soumis à son choix, quand j’étais à ce moment-là où je voulais des réponses. Et les réponses ont commencé à venir à moi comme je l’ai étudié et soumis à ce que j’ai appris. Une grande partie de ce que je vais mettre sur ce site est ce que j’ai appris depuis cette nuit. Il y a un sens très réel que lorsque l’on s’embarque sur ce genre de voyage on n’arrive jamais tout à fait, mais j’ai appris et vécu que l’Injil peut fournir des réponses à ces questions que j’ai posé dans ma vie. Son but principal est en fait de les aborder – une vie pleine, la mort, l’éternité, la liberté, et les préoccupations pratiques comme l’amour dans nos relations familiales, la honte, la culpabilité, la peur et le pardon. L’affirmation de l’Injil est que c’est une fondation que nous pouvons construire notre vie dessus. Il est possible que l’on n’aiment pas les réponses fournies par l’Injil, ou qu’on ne les comprennent pas bien, mais depuis ce message venu d’Allah en la personne de Isa al Masih il serait insensé de rester ignorant de celui-ci.

Si vous prenez le temps d’examiner l’Injil vous pouvez trouver la même chose.

7 réflexions au sujet de « À propos Moi: La sagesse apprise en me soumettant à la miséricorde d’Allah »

  1. Merci pour votre blog,mais lisant l’histoire de la bible, on se rend vite compte qu ‘on n’a pas La bible mais on une bible, dans la mesure où celle-ci est très tardivement,80 ans après la mort de Jésus, écrite par 40 personnes ( l’église elle le reconnait), ces écrivains n’étaient pas tous de témoins oculaires ex:Luc 1

    1.1
    Plusieurs ayant entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous,
    1.2
    suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole,
    1.3
    il m’a aussi semblé bon, après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d’une manière suivie, excellent Théophile.
    En outre, ces écrivains ne se connaissent, chacun écrivait avec une langue différente: hébreu, romane, arménienne, grecque….
    Quant à la bible, on dit qu’elle est sainte et écrite par des personnes inespérés de Saint esprit, alors qu’elle est pleine de contradictions et aberrations,Lire: Contradictions et invraisemblances dans la Bible par Gerald Messadié, édition Archipel. Parmi ces contradictions:
    1* Moise voit Dieu partiellement de dos:33.23
    “Et lorsque je retournerai ma main, tu me verras par derrière, mais ma face ne pourra pas être vue.” Ex.alors que juste avant il est dit:33.11
    “L’Éternel parlait avec Moïse face à face, comme un homme parle à son ami” Ex. dans un autre verset, il est dit:14.9
    “Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père?” Jn,ailleurs il est dit:33.20
    “L’Éternel dit: Tu ne pourras pas voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre”. On est un “peu” perdu.
    Dans la bible, on lit des choses immorales et bizarres, comme je n’ai pas le temps de tout citer, je parle d’une façon générale: comme Loth qui se fait violer par ses filles malgré lui,le fils de Salomon qui couche avec sa sœur tamar dont il était amoureux, juda qui couche avec sa belle sœur, Absalom couche avec les femmes de père David, ce dernier est né de l’adultère entre David et Bethsabée. Dieu veut tuer Moise parce que ce dernier tardait circoncire son dernier-né. David couche avec la femme d’un soldat après l’avoir envoyé mourir dans le champ de bataille, c’est tout simplement un assassinat.
    Dieu tue les gens, même les enfants, sans raison…..
    Elisée maudissait les enfants se manquant de lui car il était chauve, ces derniers se font déchirés par deux ours.
    je peux parler de contradictions (l’église elle-même le reconnait) et ces aberrations pendant des heures et des heures.
    Comment un livre qu’on dit qu’il est saint et sacré soit truffé de erreurs, des contradictions et des aberrations.
    Où est le respect pour Dieu, pour ses prophètes?
    il est dit dans la Bible: 6.2
    ” les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.
    6.3
    Alors l’Éternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.
    6.4
    Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants: ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité.
    6.5
    L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
    6.6
    L’Éternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur.
    6.7
    Et l’Éternel dit: J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel; car je me repens de les avoir faits”.Ge 6,2
    1* les anges (les fils de Dieu) peuvent-ils se marier avec les femmes des hommes? avaient l’accord de Dieu? un ange, fait de lumière, peut-il s’épouser une femme ,faite en chair?
    Dieu est omniscient, ne savait-il pas que l’homme sera méchant et pervers avant de le créer? que Si.
    Dieu a des regrets, il est comme nous maintenant ? et il est infligé en son cœur? c’est cela l’idée que la Bible fait de Dieu ?
    Le Coran est clair là dessus: “Il n’y a rien qui Lui ressemble, c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant” la consultation 11.
    c’est ça le respect de Dieu.
    Ne méprenez pas,je n’ai pas l’intention de manquer du respect à mes frères catholiques et chrétiens, mais quand je lis la Bible mes cheveux se dressent, et j’ai l’impression que j’allais m’exploser de l’intérieur, malheureusement pas pour la beauté de celle-ci, ni pour sa vérité, mais pour les mensonges sur Dieu et prophètes.
    lisez la Bible et arrêtez vous sur chaque mot, chaque phrase et méditez.

    • Merci pour votre commentaire bien réfléchie et détaillée. Vous posez une certain nombre de bonnes questions basées sur des thèmes d’observations que vous faites. Peut-être un bon endroit pour commencer est votre observation du comportement scandaleux de personnes enregistrées dans al Kitab/le Bible. Pourquoi un ‘Sainte’ Bible donne un rapport tels de comportement scandaleux demandez-vous? Nous devons comprendre que la Bible n’est pas ‘Saint’ parce que les gens dedans sont saints. La Bible est tout à fait conforme à ce que tous les gens, y compris les prophètes, ont péché. Comme dit le Zabour

      Ils se sont corrompus, ils ont commis des actions abominables; il n’y en a aucun qui fasse le bien.2 Du haut du ciel, l’Eternel observe les homes pour voir s’il y en a un qui est intelligent, qui cherche Dieu: 3 tous se sont éloignés, ensemble ils se sont pervertis; il n’y en a aucun qui fasse le bien, pas même un seul. (Psaume 14:1-3)

      Quand la Bible enregistre le comportement scandaleux de, par exemple, Lut, il ne approuve le comportement. Mais ni est il de cacher le comportement choquant. Il tout simplement rapporte honnêtement ce qui est arrivé. Quand je regarde les nouvelles, lire histoire séculaire, et vois l’échelle de toutes sortes de perversions qui se passe aujourd’hui, je ne suis pas surpris qu’il est également arrivé dans le passé. Ce que je trouve étonnant, est que Allah/Dieu a offert le pardon et la miséricorde en ces jours – à des gens qui étaient très coupable – même les prophètes nécessaires miséricorde. Cela donne de l’espoir pour moi parce que j’ai trouvé le même lutte contre le péché en moi. J’ai constaté que je besoin de pardon. J’ai besoin de miséricorde. Donc Dieu est celui qui est saint, pas les gens. Au lieu de cela nous avons besoin de la miséricorde et la justice donnés pour nous, et les comptes de personnes dans la Bible montrent ca. Ceci est la raison pour laquelle nous voyons que les prophètes, comme Dawud et Muhammad (PSE) ont prié pour le pardon et la miséricorde. Si quelqu’un demande la miséricorde, il montre qu’ils avaient péché – sinon ils ne seraient pas besoin de miséricorde.

      Il est très possible que vous ne avez pas besoin de la miséricorde et du pardon de Dieu. Dans ce cas, vous êtes tout à fait exact que la Bible n’a pas de sens et le but pour vous. Le prophète Isa al Masih a dit très clairement.

      Mais Jésus, qui avait entendu, leur dit: «Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. 13 Allez apprendre ce que signifie: Je désire la bonté, et non les sacrifices. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs, (Matthieu 9:12-13)

      En ce qui concerne vos questions concernant les contradictions, je pense que nous devons reconnaître la façon dont nous tous utilisons des expressions. Nous disons, ici au Canada, que «Le soleil se leva ce matin» quand nous savons tous que le soleil ne se lève pas, mais la Terre tourne. Il est une figure de style qui communique clairement le sens prévu, même si elle est pas littéralement donné.

      La Bible utilise beaucoup de ces expressions. Prenez ce qui suit, par exemple sur les arbres battant des mains

      Oui, vous sortirez dans la joie et vous serez conduits dans la paix. Les montagnes et les collines éclateront en cris de joie devant vous et tous les arbres de la campagne battront des mains. (Esaie 55:12)

      Est la Bible dit vraiment que les arbres ont des «mains»? Bien sûr que non, il dit que la joie dans ce Jour prévu sera si grande que rien sur la terre n’a encore vu son égale.

      Quand on dit que le prophète Musa (PSL) a parlé avec Dieu «face à face», cela signifie qu’il a eu des conversations avec lui comme les gens font. Il ne dit pas que Dieu a un visage littérale (parce qu’il n’a pas de corps). Normalement, quand Dieu avait un message à un prophète, il a utilisé un rêve, une vision, ou a envoyé l’Ange Jibril pour donner le message. Mais avec Musa (PSL) il était différent. Dieu a parlé audible, Musa (PSL) aurait poser des questions, et même négocier et il y avait une conversation entre les deux, tout comme lorsque deux personnes ont une conversation «face à face ».
      Quand Dieu dit que personne ne «peut voir son visage» et vivez cela signifie que nous ne pouvons pas entrer dans la présence directe de sa sainteté – ou nous mourrons. Ainsi, Dieu nous protège de sa présence directe et utilise l’expression «mon postérieur» pour nous aider à comprendre cela.
      Vous aviez aussi quelques commentaires ou des questions re. la paternité des évangiles. Vous citez Luke puis conclure que les évangélistes ne sont pas des témoins oculaires. Les quatre évangélistes viennent du temps du prophète Isa al Masih (PSL). Jean et Mathieu ont fait partie de son équipe de compagnons et de témoins oculaires. Par exemple, notez comment Jean affirme qu’il est un témoin

      24 C’est ce disciple qui rend témoignage de ces choses et qui les a écrites, et nous savons que son témoignage est vrai. (Jean 21:24)

      Mark a fait partie du cercle suivant de compagnons. Luc était comme un journaliste d’investigation qui a interviewé les témoins oculaires. Ceci est la raison pour laquelle il a un tel compte rendu détaillé de la naissance et de l’enfance du prophète Isa al Masih (PSL) – parce qu’il a interviewé Marie.
      On devrait penser de chaque évangile comme un long hadith avec un isnad d’un seul maillon de la chaîne. Si l’on croit aussi fiable un hadith écrit 200-300 cents ans après le prophète Muhammad (PSL), qui a traversé une longue chaîne orale avec seulement la première personne de la chaîne étant un témoin oculaire de l’événement, pourquoi est-il difficile de confiance à la fiabilité d’un document écrit directement par un compagnon? Certes, si l’on est fiable l’autre doit être d’autant plus. En plus de cela, le Coran lui-même affirme l’inspiration des compagnons du Prophète Isa al Masih (PSL) aussi sûrement leurs écrits doivent être pris au sérieux.

      Puis, quand Jésus ressentit de l’incrédulité de leur part, il dit: ‹Qui sont mes alliés dans la voie d’Allah?› Les apòtres dirent: ‹Nous sommes les alliés d’Allah. Nous croyons en Allah. Et sois témoin que nous Lui sommes soumis. Seigneur! Nous avons cru à ce que Tu as fait descendre et suivi le messager. Inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent›.(Surah 3: 52-53 al-Imran)

      Et quand J’ai révélé aux Apòtres ceci: ‹Croyez en Moi et Mon messager (Jésus)›. Ils dirent: ‹Nous croyons; et atteste que nous sommes entièrement soumis›.(Surah 5:111 – al Maidah)

      La Bible est difficile à comprendre. Et il le fait remettre en question notre pensée et nous nous battons désespérément d’éviter de s’y soumettre. Je sais que cela a été une partie de mon voyage. Mais il est également titulaire d’immenses promesses, comme elle l’indique dans Zabur

      Heureux l’homme qui … trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel et la médite jour et nuit! 3 Il ressemble à un arbre planté près d’un cours d’eau: il donne son fruit en sa saison, et son feuillage ne se flétrit pas. Tout ce qu’il fait lui réussit. (Psaume 1:1-3)

  2. D’un côté je comprends votre cheminement et c’est très bien d’avoir trouvé “La Voie” vers Dieu. Toutefois, lorsque vous parlez de l’Injil, j’aimerai savoir de quelle version vous parlez, Matthieu, Marc, Philippe, Jean, Barnabé, Pierre, Marie, etc.
    D’après ce que je sais, il y a plusieurs Évangiles et plusieurs versions pour chaque Évangile. Vous employez le nom musulman du Messie “Isa” (PSL)alors que les chrétiens “arabes” disent “Yassouâ” (PSL) ce qui prête à confusion, surtout venant d’un non-arabe. La question que je vous pose, car c’est la principale divergence entre l’Islam et le Christianisme, croyez-vous en la divinité de Jésus ? Croyez-vous qu’il soit fils de Dieu ? Croyez-vous en la trinité ? Que représente, pour vous, Paul de Tarse ? Que représente pour vous la “Cène” et est-ce qu’il s’agit, selon-vous, du même événement dans le Qur’an 5-111 à 115 ?
    Merci de bien vouloir me répondre.

    • Bonjour Mohamed. Merci pour vos commentaires et questions.
      En ce qui concerne les évangiles. Matthieu, Marc, Luc et Jean ont été écrits par les compagnons de Isa al Masih (PSL). Les autres que vous mentionnez ont été écrites plus de 200 ans après. Donc, semblable à la façon haddiths sont déterminés se ils sont fiables ou non par la chaîne de isnads, ces autres «évangiles» ne sont pas fiables. Quant à savoir pourquoi compagnons ont été choisis pour communiquer l’Evangile s’il vous plaît voir mes articles ici et ici.
      Quant à Paul, se il vous plaît voir mon article ici.
      Quant aux Fils de Dieu, se il vous plaît voir mon article ici.
      Quant à trinité, ce mot ne est pas trouvé dans la Bible (Kitab al).
      Quant à la ayat vous demandez à propos dans le Coran 5. À mon avis ce que ces versets sont décrit ne sont pas les mêmes que la dernière Cène qui est décrite dans l’Evangile. Il ya quelques différences qui me amènent à croire qu’ils parlent différents événements.
      Bonnes questions … Encore une fois merci

  3. Salamou allahi alaykoum,
    Je n’arrive pas à comprendre, lorsque vous dites que c’est un signe de dieu pour ce qui est de l’indjil, au travers de ce que vous avez pu lire dans le coran.
    Je sais que beaucoup de gens essayent de trouver leurs chemin entre christianisme, juif, islam. je prie dieu de les guider dans le droit chemin.
    Pour cela, il faudra qu’il lisent et essayent de comprendre le livre sans se référer aux erreurs commises par les personnes.
    Pour ma part, je suis musulmane. Et, même si je le suis de naissance vu que je suis née dans une société musulmane. J’en suis très convaincue. dans le coran, il est dit aussi qu’il ne sera pas acceptée une religion autre que l’islam.
    Quant on n’est pas né musulman, je sais qu’il est très difficile d’admettre que sa religion n’est pas la bonne. En contre partie, il y a des musulmans qui se reconvertissent juste parce qu’ils trouvent un interdit permis ailleurs, ou alors parce qu’ils renient certains comportements d’autres musulmans.
    Ils oublient (ou n’ont pas eu la chance de savoir)que le jours du jugement, chacun ne répondra que de ces actes.Le jour où il demandera à dieu de lui redonner une autre chance il sera trop tard car la chance de se ressaisir il l’aura eu durant toute sa vie.
    Je crois en dieu, je crois en tous ces messager avant mohamed salla allhou alayhi wa sallam.
    un jour que je discutais avec un oncle, il me posa la question, puisque l’on dit que les livres ayant précédé le coran ont été tous modifié à un niveau ou à un autre, quel preuve il aurait à ce que le coran ne le soit pas? Pour mois c’est simple, de jour en jours, les chercheurs n’arrêtent pas de découvrir des choses dans le coran qui correspondent aux découvertes scientifiques, contrairement aux autres livres.
    Dans le coran dieu dit aussi que c’est lui qui fait descendre sur terre le coran et c’est lui qui le préservera. (plusieurs tentatives de modification de versets ont été tentés mais en vain c’est toujours tombé à l’eau).

    En tous cas merci de partager avec nous ce que vous croyez être juste.
    In chaa allah nous arriverons un jour à donner l’exemple, le bon d’un vrai musulman celui du temps du prophète mohammed salla allhou alayhi wa sallam. qui nous grace à dieu appris à aimer tous les messagers et prophètes de dieu.

    • Merci de partager vos pensées. Voici une question pour nous tous à considérer: Pourquoi Allah nous donner une seconde chance au jour du jugement? Si c’est seulement parce que nous croyons qu’Il existe, alors Il devrait donner cette deuxième chance au Iblis. Il doit y avoir une autre raison. Apprendre de tous les livres précédents et la compréhension de l’Évangile m’a permis de répondre à cette question.

  4. Merci, merci, merci pour cette page , j’ai les larmes aux yeux tellement je voulais depuis des années rencontrer mon Dieu et mon Sauveur Isa El Massih , Notre Jésus -Christ mais j’ai des problèmes d’ordre psycho-somatiques depuis l’âge de dix-neuf ans je ne sais plus quoi faire pour vraiment me donner à Dieu car je me suis reconnu dans votre page c’est mon cheminement aussi quoique inabouti …

Laisser un commentaire